La bibliothèque dresse un bilan plus que satisfaisant en 2023

08/02/2024
La bibliothèque dresse un bilan plus que satisfaisant en 2023

L'ambition était à la hauteur du résultat. La médiathèque municipale n'a pas chômé en cette année 2023. Avec de nombreux projets et animations, celle-ci a trouvé un public, de plus en plus nombreux, et a réussi à les fidéliser. 

La médiathèque de Riom-ès-Montagnes surfe sur une belle dynamique, après une refonte complète des collections, une restructuration des rayons et une réorganisation en interne. Bien que celle-ci ait décidé de réduire son amplitude horaire pour gagner plus de temps sur le travail en interne, "il n'y a pas eu de conséquence sur la fréquentation", se réjouit Estelle Julien, responsable de la médiathèque.

Bien au contraire, elle enregistre même une hausse du nombre d'emprunteurs dits "actifs" depuis deux ans, avec 533 emprunteurs en 2023, contre 508 en 2022 et 454 en 2021. Des chiffres plus particulièrement en hausse dans la tranche d'âge des jeunes enfants, des ados et jeunes actifs, mais aussi des jeunes retraités. La raison, selon Estelle Julien : "Nous avons pris un nouveau virage, avec un changement de politique d'achat sur des livres plus "détente", et un genre plus familial". 

Des statistiques en progression qui sont aussi probablement dues aux nombreux projets et animations menés par la médiathèque, qui créent du passage et amènent les gens à pousser les portes.  C'est le cas des expositions, qui rencontrent souvent un certain succès (danse en janvier dernier, lettres d'amour en février, archives photos en mars, exposition du photo club en juillet, centenaire de la fête de la Rosière en août, ou encore rétrospective de l'ESRC en septembre), de même que les personnalités invitées (performance dansée dans le cadre de Jour de Danse(s), lecture musicale par Sharon Evans, rencontres et lectures avec Valentine Goby, conférence pour les journées mycologiques...).

Un accent mis sur la jeunesse

Mais la médiathèque met aussi un point d'honneur à donner l'envie de lire dès le plus jeune âge, et accueille les jeunes enfants et les scolaires. Elle intervient notamment auprès des CE1, CE2, CM1 et CM2, dans le cadre du prix des Incorruptibles, reçoit tous les deux mois des classes de maternelles pour des lectures, et se déplace aussi hors les murs, au Relais Petite Enfance et à la micro-crèche. "De nombreuses études ont prouvé que plus on lit des livres tôt aux enfants. Pour les plus grands, on les voit même revenir avec leurs parents", se réjouit Estelle. La médiathèque propose aussi désormais "L'Heure du Conte" pendant les vacances, pour des lectures de contes ouvertes à tous les enfants. Des après-midi jeux de société sont également proposées entre parents et enfants. 

Cette bonne dynamique, la médiathèque compte bien la confirmer en 2024, avec déjà de nombreux projets prévus. En avril, une exposition autour du "Livre d'artistes" sera organisée, en collaboration avec Anne Roche, artiste à Menet. 

En été, c'est Alain Delteil qui présentera une exposition d'aquarelles sur les Burons du Cantal, puis se sera Pierre-Mary Armand qui exposera ses photos sur la campagne en octobre. 

Enfin, une exposition à l'occasion des 50 ans de la mort de Pompidou retracera sa vie et son parcours politique. Bien d'autres animations viendront encore faire vivre la médiathèque qui ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et espère encore pleinement jouer son rôle de médiateur culturel.