Mairie de Riom-ès-Montagnes
Place Charles de Gaulle
15400 Riom-ès-Montagnes
Tél. 04 71 78 04 82
Fax. 04 71 78 00 87
Localiser sur la carte
Les judokas reçoivent la visite d’Alain Marleix
24/04/2013

C’est accueilli par Marie-Hélène Tible, trésorière du Judo-club riomois, qui remplaçait son président Guillaume Danjoy, excusé pour l’occasion, Guy Delteil, maire et conseiller général et l’ensemble des membres du judo-club que le député du Cantal et ancien ministre a pu observer l’énergie de ces jeunes combatants avant qu’ils n’arrêtent leurs efforts pour le saluer.

Ce matin petits tigres (enfants de 4-5 ans) et jeunes (6-12 ans) étaient présents et c’est avec une explication très simple que Marie-Hélène Tible a présenté leur invité d’honneur déjà connu par certains d’entre eux. «Alain Marleix, est l’un des deux députés du Cantal, nous l’avons élu pour qu’il nous représente à l’Assemblée Nationale» a t’elle expliqué. Marie-Hélène a tenu à le remercier pour son aide indéfectible auprès du club. «Même avec toutes ces fonctions importantes, il ne nous a jamais oublié ...

Vos professeurs et les judokas plus âgés ont pratiqué le judo dans une grange (la grange du Sedour) il n’y faisait pas très chaud et il n’y avait pas de douches non plus. Grâce à l’intervention d’Alain Marleix auprès du ministre des sports et du Conseil Régional, nous avons eu le maximum d’aide et la municipalité a pu construire ce dojo/boulodrome. Il a aussi permis l’achat des tatamis sur lesquels vous vous entrainez et aujourd’hui il aide une nouvelle fois le club pour la formation de l’un des professeurs : Jérôme Parra.»

Ses remerciements se sont par la suite tournés vers les professeurs : Thomas Aubazac, Jérôme Parra et Bruno Parra qui donnent beaucoup de leur temps pour enseigner le judo et ses valeurs toute l’année et bénévolement. Pour pratiquer et enseigner ce sport ils doivent se former et c’est ce que fait Jérôme en passant un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) grâce à l’appui d’Alain Marleix. Son intervention a permis d’obtenir une subvention du ministère jeunesse et sports qui finance la formation.