Mairie de Riom-ès-Montagnes
Place Charles de Gaulle
15400 Riom-ès-Montagnes
Tél. 04 71 78 04 82
Fax. 04 71 78 00 87
Localiser sur la carte
L'aménagement du village de la Molier progresse petit à petit
24/04/2013

Bien plus qu’un ménage de printemps c’est un lifting complet que subit le village de La Molier. Des travaux de réaménagement total s’exécutent depuis le mois de novembre pour organiser le coeur du village et améliorer le confort et la sécurité des habitants. Malgré plusieurs arrêt liés à la météo hivernale le chantier progresse. Zoom sur le chantier.

Ces travaux s’inscrivent dans la continuité d’une action menée il a deux ans avec le raccordement du village à la station d’épuration. Cette nouvelle vague en cours de réalisation permet la mise en séparatif des eaux usées et des eaux de pluie, mais aussi l’enfouissement de tous les réseaux secs, c’est à dire réseaux télécom, électricité, éclairage public... Ils se poursuivront avec la réfection totale de la chaussée, l’élargissement de certains virages et autres points noirs par la création et la matérialisation de stationnements toujours dans l’objectif d’améliorer la sécurité et le confort de ses habitants. Les travaux ont débuté en fin d’année 2012, en novembre mais ont du être interrompus à plusieurs reprises en raison des intempéries. Le chantier a repris et à ce jour la mise en séparatif des réseaux humides est presque achevée. Concernant les réseaux secs, toutes les gaines ont été passées par les sociétés RMCL et Lacombes, la société Vigilec travaille actuellement au cablage. L’achèvement des travaux est prévu pour la fin du mois d’avril pour tout ce qui concerne le géniecivil: murets, terrassements, caniveaux... les travaux de chaussée devraient se terminer mi-mai, en fonction des conditions climatiques. Ces travaux représentent un budget total de 380 000 € et se répartissent sur deux budgets : le budget général de la commune (pour 54%) pour tout ce qui concerne l’aménagement du village, les travaux de voirie et réseaux secs et sur le budget assainissement (pour 46%) pour les travaux de mise en séparatif des eaux usées et des eaux de pluie. Quand au financement, l’Etat devrait apporter son aide financière par le biais de la D.E.T.R. (Dotation aux Equipements des Territoires Ruraux) ainsi que le Conseil Général par le biais du F.E.C (Fond d’Equipement des Communes rurales).